Skip to content

Urbanisme Brasília – Aguas Claras, le nouveau visage bétonné de Brasília

19 août 2010

L’axe monumental de Brasília dessiné en 1956 para Lúcio Costa est heureusement toujours bien visible et préservé. Mais cette protection patrimoniale ne serait-elle pas excessive au regard de l’actuelle exceptionnelle expansion de la banlieue de la capitale brésilienne, à l’image de l’austère Aguas Claras ?

Le paysage aride et dense d’Aguas Claras (A.S-T. – Brasília, le 25/07/10)

Le plan-pilote est véritablement congelé
La carte postale de Brasília existe toujours et aucunbuilding vitré n’est pour l’instant venu gâcher l’axe si bien connu. Le classement au patrimoine mondial de l’UNESCO du Plano Piloto (plan-pilote), le plan en ailes d’oiseau de l’architecte, Lúcio Costa, y est sûrement pour beaucoup. La législation même de la ville protège énormément les espaces qui entourent ce plan-pilote. À tel point que l’on a parfois l’impression que le plan originel organise plutôt le vide que la ville. Le vide est partout présent. Des terrains nus, jaunis et secs en cette saison encadrent les larges quatre voies offertes généreusement par le plan-pilote aux voitures, reines en cette cité. Pourtant cette quasi-congélation des terrains ne permet pas d’éviter l’invasion de certains par des centres commerciaux privés illégaux ou d’autres promotions privées qui ne sont pas démolies par les autorités complices de la ville, comme l’affreux cube totalement fermé du Pier 21, shopping center au bord du lac de Brasília. L’autre problème que ne permet pas de résoudre ce plan-pilote figé est l’incroyable croissance démographique de la ville : trois millions d’habitants aujourd’hui (chiffres IBGE 2009) contre 140.000 à sa création en 1960. Les nouveaux habitants se trouvent donc obligés d’aller loger dans les villes-satellites, prévues dés le début mais dont l’urbanisme alors humaniste a aujourd’hui beaucoup divergé…

Aguas Claras concentre la majeure partie de l’expansion de Brasília aujourd’hui
Aguas Claras est une de ces villes satellites. À l’image de la photo de cet article, la construction d’immeubles explose en ce moment dans cette ville. On y construit de grands condominiums avec de nombreux services inclus. Ils disposent tous de parkings gigantesques en façade, anihilant l’animation de la rue. D’ailleurs très peu de petits magasins ont été prévus. On pourrait même se demander : où alors trouver le petit pain du matin ? Des shopping centers aux formes les plus incroyables (Taguatinga shopping en forme de gigantesque arc de triomphe de verre) sortent de terre. Le projet de la vie de voisinnage dans lesquadras (ensemble de plusieurs immeubles devant vivre ensemble) a donc cédé la place à la vie refermée en condominiums. Seul mérite qui peut être reconnu à la planification de la ville : l’implantation d’un métro. Il permet de rejoindre le centre de Brasília en 25 minutes. Malheureusement les rames de métro manquent et les fréquences sont faibles. Les habitants d’Aguas Claras continuent donc d’utiliser leurs voitures… La protection – à outrance ? – du plan-pilote et le déficit de constructions au centre de la ville de Brasília a donc précipité la fin du magnifique projet urbanistique originel. La capitale réserve tout de même une surprise : l’utilisation du lac comme un véritable espace de loisirs. On peut ainsi apprécier la vue sur le Congrès brésilien depuis un ponton placé sur la rive est du lac, en voilier (très nombreux) ou encore en windsurf (très nombreux aussi).

Article paru le 16 août 2010 dans LePetitJournal.com

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :